Solennités dans l'Eglise

   

    La Solennité est le degré supérieur de célébration des fêtes : elle commence la veille par des premières Vêpres et parfois par une messe propre de Vigile. Le calendrier liturgique en comporte au moins seize mais leur nombre peut être plus élevé selon les églises locales[]. Parmi ces solennités, on compte les "fêtes" d'obligation ou de précepte auxquelles les catholiques se doivent d'assister. Les célébrations moins importantes portent les titres de fête et de mémoire (ou commémoration Certaines des fêtes, appelées « fêtes du Seigneur » peuvent occasionnellement devenir des solennités si elles ont lieu un dimanche.

Les solennités

   Les solennités sont les très grandes fêtes de l'Eglise. Elles sont plus importantes que les dimanches du temps ordinaire. Ainsi, par exemple, si une solennité est fêtée un dimanche du temps ordinaire, ses lectures priment sur celles prévues habituellement pour la messe de ce dimanche.

   Le calendrier liturgique compte au moins seize solennités mais d'autres peuvent être ajoutées dans le calendrier liturgique des églises locales. Par exemple, la fête du saint suisse Nicolas de Flue est une solennité dans son pays uniquement. En France, la fête de plusieurs saints, dont sainte Geneviève ou saint Rémi, figurent parmi les solennités du calendrier liturgique français. Ou encore, la fête du saint patron d'un diocèse ou d'un ordre religieux est célébrée par ceux-ci comme une solennité.

Les solennités inscrites au calendrier universel de l'Eglise catholique romaine sont les suivantes :

No

                         Dates

               Solennités

1

1er Janvier

Marie Mère de Dieu

2

entre le 2 et le 8 janvier

Épiphanie

3

19 Mars

Saint Joseph, époux de Marie

4

25 Mars

L'Annonciation

5

Variable

Les dimanches de Pâques

6

Variable

Ascension

7

Dimanche après Pentecôte

Sainte Trinité

8

Dimanche après Sainte Trinité

Saint- Sacrement

9

fêtée un vendredi, 19 jours après le dimanche de Pentecôte.

 Sacré Coeur de Jésus

10

24 juin.

Nativité de Jean Baptiste

11

29 juin.

saint Pierre et saint Paul

12

15 août

Assomption de Vierge Marie

13

1er novembre

Toussaint

14

dernier dimanche du temps ordinaire

Christ Roi

15

8 décembre

Immaculée- Conception

16

25 décembre

Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ (fête de Noël)

   

 La semaine sainte, qui commence au Dimanche des Rameaux, et l'octave de Pâques (semaine qui suit le dimanche de Pâques), ont plus d'importance que les solennités. Ainsi, si le 25 mars tombe dans la semaine sainte ou la semaine de Pâques, la solennité de l'annonciation, habituellement fêtée ce jour, est reportée au lundi qui suit de huit jours le dimanche de Pâques.

    De même, les dimanches du carême sont prééminents, dans l'ordre liturgique, par rapport aux solennités. Si le 25 mars tombe un dimanche de carême, l'Annonciation est alors fêtée le lendemain. Le Triduum pascal, du jeudi saint au dimanche de Pâques, est le temps liturgique le plus important de l'année. La Vigile pascale du samedi saint, et le dimanche de Pâques, sont considérés comme la solennité des solennités. Le dimanche de Pâques, dimanche de la résurrection du Seigneur, se déploie pendant tout le temps pascal, jusqu'à la Pentecôte, cinquante jours plus tard.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×