Signe de croix avec de l'eau

Le geste

   Lorsque nous entrons dans une église, nous avons été habitués depuis notre plus jeune âge à faire le signe de la croix. Normalement ce geste n'est pas fait "à sec". Nous cherchons le bénitier fixé au mur ou bien sur une colonne, y plongeons le bout des doigts et nous signons avec l'eau bénite. Mais savons-nous quelle est la portée de notre geste, quelle est sa signification?

 Le sens

   Ce signe de la croix doit être de grande amplitude, comme si nous mettions un vêtement. En effet, cette purification à l'aide de l'eau bénite en entrant dans l'église, c'est comme si nous nous couvrions de notre vêtement de chrétien. Lorsque le signe de croix est fait avec de l'eau bénite, il devient un vêtement qui purifie. Il fait de nous une personne nouvelle capable d'avancer sans crainte vers le Christ. Ce n'est pas un geste magique qui peut nous donner des pouvoirs spéciaux. C'est un signe qui nous rappelle notre condition de chrétien. L'eau que nous utilisons en entrant dans une église ou dans tout autre lieu de culte nous rappelle les dispositions de coeur que nous devons avoir. Si notre coeur n'est pas bien disposé à l'égard de Jésus, seul le sacrement de réconciliation peut nous remettre sur le droit chemin.

La façon de le faire

   Le geste perd la moitié de sa signification si nous le faisons sans en avoir conscience, machinalement, par habitude ou bien trop vite. Pour cela, pourquoi ne pas s'arrêter quelques instants devant le bénitier et marquer une petite pose. Ce cours laps de temps peut aider à faire silence à l'intérieur de soi-même, à prendre conscience du lieu où nous pénétrons et de celui que nous allons rencontrer. C'est ainsi que nous pourrons avancer ensuite vers l'autel de Dieu.

                           Extrait de Eric BROINE du site du SIJEL

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site